Belgique

Grand'PlaceMars 2011.
La Belgique (nous avons visité Bruxelles et Anvers) est un pays où les gens ont le goût du savoir-vivre. L’architecture de la grande bourgeoisie, les beaux magasins, les bistros et restaurants. On s’habille bien, on mange bien, on se régale dans les cafés et salons de thé (on s’approche de la mer, donc il y a une culture du thé) avec les pâtisseries au chocolat.
Puis on va bouquiner dans une des superbes libraires d’art où l’on trouve des livres longtemps recherchés et jamais trouvés en Suisse.Les Bruxellois ne sont pas des lèves-tôt. Avant 10 heures le matin, pas de magasin ouvert, la plupart des cafés encore fermés. Seulement les ouvriers de l’édilité travaillent pour nettoyer la ville de tous les débris jetés par nonchalance la veille. C’est vers midi que la ville commence à se peupler, à vivre.
Venant d’un pays républicain, on s’étonne toujours des merveilles que les rois et les empereurs ont construites ailleurs. On ne se demande pas d’où venait leur richesse, mais en tout cas, c’est splendide, par exemple le palais royal des beaux-arts.

Slideshow Bruxelles

Centraal Station

Antwerpen ist nur ein halbe Zugstunde von Brüssel entfernt. Die Reise lohnt alleine schon wegen des spektakulären Bahnhofs, der auf mehreren Etagen Züge ein- und durchfahren lässt.

Als nicht des Flämischen Mächtiger spricht man hier als Tourist lieber Englisch als Französisch. Das Leben wirkt etwas geschäftiger, die Nonchalance von Brüssel vermisst man.

Der Skulpturenpark im Middelheimpark lohnt den Besuch, wie auch der Hafen und und vor allem das ausgezeichnete Fotomuseum.

Slideshow Antwerpen